Présentation de l’oraison que Jésus enseignait il y a 2000 ans et de l’imposition des mains telle que me l’a enseignée Marie-Madeleine

Tout a commencé “Là-Haut”

En avril 1997, je suis mort de manière temporaire et, après avoir traversé le tunnel souvent décrit par les rescapés de la camarde, je suis monté au “Ciel” à une vitesse extraordinaire en direction de cette fameuse Lumière extrêmement intense et qui pourtant n’éblouit pas. Après un trajet qui sembla durer deux ou trois minutes pendant lesquelles j’ai entendu chanter les anges, je me suis totalement fondu dans la Lumière, devenant Paix, Amour, Joie et Connaissance infinies. Dans cet état d’Être Pur, je connaissais tous les secrets de l’univers et je savais que j’étais Dieu, que tout est Dieu et que Dieu est Paix, Amour et Joie infinis.

Ensuite, et bien qu’à cette époque je ne croyais pas en eux, j’ai rencontré Jésus et La Vierge. Je me rappelle avoir été très marqué par l’infinie beauté et la majesté de Celle qui n’était alors pour moi qu’un personnage historique et j’ai plus tard été ému quand j’ai appris que Sainte Bernadette, comme un certain nombre d’enfants auxquels La Vierge était apparue, l’avait simplement décrite comme “une belle dame”.

Je me suis ensuite retrouvé en présence de Saint-Michel archange qui m’a montré que je pouvais faire sortir de mes mains des rayons de lumière bleu électrique pour éliminer la négativité.

Après cette rencontre, je me suis mis à prier Jésus tous les jours et, au cours des mois qui sont suivi, Il m’a rendu visite de manière quotidienne et m’a enseigné ce que je pensais n’être qu’une simple – bien que très efficace – technique de méditation basée sur la circulation de Lumière en nous. Ce n’est que plus tard que j’ai appris qu’il s’agissait de l’oraison, technique de paix intérieure et de progrès spirituel que Jésus enseignait déjà il y a 2000 ans.

C’est à partir de 2007, à la faveur de visites et de prières répétées à la Sainte-Baume, que Marie-Madeleine est venue à ma rencontre pour me confier une approche particulière de l’imposition des mains qu’Elle enseigne aujourd’hui à mes côtés : le reiki tantrique (qui n’a rien à voir avec le reiki Usui aussi appelé reiki tout court).

Ce n’est qu’en 2012, après que je l’ai pratiquée de manière quotidienne pendant quinze ans, que Jésus m’a demandé de commencer à enseigner l’oraison.

L’oraison : à la fois prière silencieuse et méditation profonde au sens oriental du terme,
la t
echnique de paix intérieure et de progrès spirituel que Jésus enseignait il y a 2000 ans

Sainte Thérèse d’Avila et Saint Jean de la Croix ont beaucoup écrit au sujet de l’oraison mais n’ont jamais expliqué par écrit comment la pratiquer. En effet, cette technique doit rester confidentielle et n’être transmise qu’à l’oral, d’enseignant à élève, et être accompagnée d’initiations (ou activations spirituelles c’est à dire interventions permettant de mettre en route la circulation de Lumière en nous) données par Jésus. C’est ainsi que Jésus l’enseignait il y a 2000 ans.

Toutefois, si l’oraison peut être considérée comme une forme silencieuse de prière, elle n’est réservée ni aux chrétiens ni aux personnes aimant prier. En effet, l’oraison est aussi une technique de méditation profonde au sens oriental du terme

Pas plus que Sainte Thérèse d’Avila ou Saint Jean de la Croix, je ne peux donner de détails au sujet de la technique elle-même mais je peux vous révéler que la Bible fait allusion à l’oraison dans deux versets identiques, incompris des théologiens mais très clairs pour ceux qui ont suivi le cours d’oraison telle que me l’a enseignée Jésus : L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé (Matthieu 6:22 et Luc 11:34).

Ce verset indique que le regard permet d’emplir le corps de Lumière, c’est à dire de paix, d’amour et de joie.

L’oraison n’est pas pour autant une technique de prière silencieuse réservée aux chrétiens, pratiquants ou non. Elle est aussi une technique de méditation profonde au sens oriental du terme. L’oraison n’est d’ailleurs pas seulement mentionnée dans la Bible, elle satisfait également le 45ème verset du second chapitre de la Bhagavad Gita dans lequel le Seigneur Krishna invite son disciple Arjuna à “rester en dehors des trois gunas” – c’est en dire en dehors du mon phénoménal – lui suggérant ainsi de tourner les sens vers l’intérieur alors qu’à l’état de veille, ils sont toujours tournés vers l’extérieur, vers les objets des sens.

Pendant l’oraison, les sens se tournent ainsi vers l’intérieur pour expérimenter un quatrième état de conscience, que le Veda – la tradition spirituelle de l’Inde – nomme “Turya”,  un état de conscience différent de l’état de veille puisque l’on reste conscient tout en faisant l’expérience, plus ou moins profonde, de la Pure Conscience (la profondeur de méditation varie d’un élève à l’autre et s’approfondit avec le temps, surtout si on pratique aussi le reiki tantrique).

J’enseigne l’oraison lors d’un cours en deux leçons, dans la présence de Jésus qui donne les initiations nécessaires à la pratique.

Apprendre l’oraison :
un cours en deux leçons destiné à l’autonomie

L’oraison se pratique assis dans une position confortable avec les yeux fermés afin de favoriser l’intériorisation et la relaxation.

Cette technique est si simple qu’il suffit de deux leçons d’environ une heure pour l’apprendre mais on peut commencer à pratiquer seul dès la première leçon.

Chacune des deux leçons comprend une initiation (activation spirituelle) donnée par Jésus qui se charge de la partie spirituelle de l’enseignement tandis que je me contente de la partie orale. Ces initiations sont destinées à mettre en route puis à intensifier la circulation de Lumière en nous afin de la mettre au service de l’intériorisation profonde.

Bien que certains élèves aient besoin de commencer par le reiki tantrique, aucune compétence particulière n’est requise : il n’est nécessaire ni de se concentrer, ni de visualiser quoi que ce soit, ni de répéter un mantra ni de contrôler sa respiration. Ce sont uniquement la technique très simple et la circulation de Lumière activée par Jésus pendant le cours qui permettent de tourner sans effort les sens vers l’intérieur.

Le cours est destiné à donner leur autonomie aux élèves : après avoir suivi ce cours une seule fois, vous pourrez pratiquer seul(e) en toute simplicité. Les deux leçons sont espacées de deux semaines environ et, pour bien profiter du cours, il est conseillé de consacrer une quinzaine de minutes à la pratique quotidienne entre les deux leçons.

Comme je l’ai dit, l’oraison ne doit être enseignée que si un élève est prêt et à condition que Jésus lui donne les initiations nécessaires. Pour suivre le cours d’oraison que Jésus donne à mes côtés, vous devrez donc vous engager devant Jésus à garder confidentielle la technique reçue pendant le cours – et il va sans dire que vous n’avez pas l’autorisation d’enregistrer le cours.

L‘imposition des mains enseignée par Marie-Madeleine : le reiki tantrique

 

Photo de Marie-Madeleine considérée comme miraculeuse tirée du livre de Lars Muhl “La rencontre”

Le reiki tantrique est une pratique spirituelle destinée à :

– laisser grandir la paix intérieure, la joie et la capacité à aimer

– harmoniser le féminin et le masculin en nous

– harmoniser le fonctionnement des hémisphères gauche et droit du cerveau

– améliorer la qualité des relations humaines, qu’il s’agisse des relations amoureuses, amicales, familiales ou professionnelles.

Marie-Madeleine donne à mes côtés neuf initiations (activations spirituelles) destinées à démarrer puis à intensifier la pratique du reiki tantrique sur soi-même ou sur autrui : comme la Lumière ne vient pas de nous mais de “Là-Haut”, nous pouvons tout à fait nous imposer les mains à nous-même.

La première initiation permet de démarrer la pratique. Chacune des huit initiations suivantes permet d’augmenter l’intensité de la Lumière transmise par nos mains – d’où la notion de degrés – avec les caractéristiques suivantes :

– Les degrés 1 et 2 travaillent de façon plus prépondérante au niveau du second chakra, commençant ainsi à libérer les émotions les plus grossières faisant obstacle à des relations harmonieuses.

– Degré 3, l’initiation des pieds, que de nombreux enseignants en énergétique méprisent sous prétexte que l’on ne pratique pas l’imposition des pieds 😋 Il ne comprennent pas que l’intérêt d’initier les pieds est d’amener avec plus de puissance la Lumière dans les trois chakras inférieurs, sièges des émotions les plus grossières. Cela occasionne souvent d’importantes purifications émotionnelles, indispensables pour accéder à plus de bien-être et de paix ainsi que pour apprendre à aimer mieux.

– Les degrés 4 et 5 travaillent de façon plus prépondérante au niveau du sixième chakra et aident à harmoniser le féminin et le masculin dans le corps mental. Ils approfondissent les purifications émotionnelles et contribuent à éliminer les croyances nuisant à la qualité des relations humaines.

– Degré 6, l’initiation du troisième œil permet d’intensifier le progrès spirituel et la purification du mental ainsi que de développer la capacité à transmettre la Paix, l’Amour et la Joie par le regard

– Les rayons 7 et 8 travaillent surtout au niveau du corps causal dans le but d’aider à régler les mémoires inconscientes en relation avec l’énergie féminine et l’énergie masculine et interférant avec la capacité à vivre des relations harmonieuses et non dépendantes (ces mémoires se manifestent par des schémas répétitifs nous menant à souvent nous heurter aux mêmes types de personnes et de problèmes relationnels).

– Degré 9, l’initiation du cœur augmente beaucoup l’ouverture du quatrième chakra, augmente encore la capacité à laisser grandir la Paix, l’Amour et la Joie et, surtout, aide à prendre des décisions basées sur le cœur plus que sur la raison.

Marie-Madeleine aux pieds de Jésus

Je suis conscient que la notion de corps subtils et de chakras a parfois mauvaise presse auprès des chrétiens sous prétexte qu’elle ne figure pas dans la Bible mais cela ne signifie pas qu’elle est anti-chrétienne : nous ne sommes pas seulement faits de chair mais aussi d’énergie spirituelle / Lumière. Il n’y a rien de mystérieux ni d’occulte à cela.

Par ailleurs, le fait que Jésus enseignait l’oraison ne figure pas non plus dans la Bible et le terme “oraison” lui-même n’y est employé que très rarement – et encore, au pluriel et dans certaines traductions uniquement, la plupart des traductions ne parlant que de prières ou de supplications. Cela n’a pas empêché Sainte Thérèse d’Avila et Saint Jean de La Croix de beaucoup écrire au sujet de l’oraison qui, la Bible n’en témoigne pas, peut être considérée comme une forme silencieuse de prière. La Bible ne mentionne pas non plus le fait que laïcs et femmes peuvent pratiquer l’imposition des mains, c’est pourtant bien le cadeau que nous fait Marie-Madeleine.

Ceci dit, je ne donne pas d’enseignement au sujet des chakras et, d’une manière générale, l’enseignement théorique reçu pendant le cours de reiki tantrique est très succinct car il ne s’agit pas d’accumuler du savoir mais de recevoir de Marie-Madeleine un cadeau pratique qui va nous permettre de grandir intérieurement, en accord avec cette parole de Jésus que l’on retrouve aussi bien en Matthieu 11:25 qu’en Luc 10:21 : “Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.”

Bien qu’il soit préférable, pour les débutants en imposition des mains, de se déplacer pour la première leçon, le cours de reiki tantrique peut être suivi par téléphone ou Skype. Il faut en revanche se déplacer pour le cours d’oraison.

Je suis enregistré en tant que professionnel afin de pouvoir déclarer d’éventuels dons mais
ma démarche s’inscrit dans la joie du partage et je n’enseigne pour le moment qu’à mes amis et à leur amis.
C’est la raison pour laquelle mes coordonnées ne figurent pas sur mon site.